Sport : Divorce consommé entre Robert Nouzaret et Santos Muntubile.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 
 
 – Robert Nouzaret, le sélectionneur français des Léopards, le 19 mai 2001 à Bastia. Photo François Gabrielli/AFP Robert Nouzaret, le sélectionneur français des Léopards, le 19 mai 2001 à Bastia. Photo François Gabrielli/AFP
 
 
Dans une intervention le dimanche 13 mars sur les ondes de Radio Okapi, l’entraîneur national de la République Démocratique du Congo (RDC), Robert Nouzaret, a annoncé qu’il ne travaillera plus avec son premier assistant, Santos Muntubile. « Je n’ai plus qu’un assistant, car Santos a une attitude qui ne me convient pas. Et j’ai décidé de ne plus travailler avec lui. »

 

C’est donc sans équivoque et d’une manière catégorique que le sélectionneur national, le Français Nouzaret s’est exprimé dimanche soir sur Radio Okapi.

 

« Il n’y a aucun danger que Santos ne fasse plus partie du staff. Il y a des raisons essentielles à ça… Il est en train de se battre dans les médias et de continuer à me critiquer et moi, j’ai une philosophie, comme on dit chez nous (les Français), le chien aboie la caravane passe, » a renchéri le technicien français qui était accompagné dans les locaux de la radio onusienne de son deuxième assistant, Otis Ngoma.

 

Robert Nouzaret n’a qu’une préoccupation pour le moment, a-t-il laissé entendre: la préparation de l’équipe nationale pour son match contre l’île Maurice (le 27 mars à Kinshasa) que de faire des commentaires sur les « états d’âme » de Santos.

 

Pour lui, la RDC peut prétendre à une qualification à la phase finale de la CAN Gabon/Guinée Equatoriale 2012.
Il explique:

« Je pense que la RDC peut se qualifier pour la CAN 2012. Nous sommes des compétiteurs. Si on ne pensait pas ça, on allait faire un autre métier. Nous avons mal débuté contre le Sénégal (1-3), nous avons remis la pendule. Maintenant, il faut profiter de cette confiance renouvelée pour faire un sans faute dans les deux matches (aller et retour) contre l’Ile Maurice afin que le classement redevienne un peu plus conforme à nos possibilités. Et que les deux derniers matches au Sénégal et contre le Cameroun aient une importance décisive et nous donne une chance mathématique qui ne dépendra que de nous c’est-à-dire que si la RDC se comporte bien, elle aura une chance jusqu’au bout.»

Lors de la 3e journée de ces éliminatoires, la RDC qui se classe troisième du groupe 5 avec un petit point (-2) rencontrera l’Ile Maurice, dernière du groupe (0 pt, -9) le dimanche 27 mars au stade des Martyrs, sous le coup de 15h 30 (heure locale). Au même moment, le leader du groupe, le Sénégal (6 pts, +9) défiera le Cameroun, deuxième après deux matches disputés (4 pts, +2).

 

 

Commenter cet article