Sécurité : Encore des présumés assaillants aux arrêts.

Publié le par nsango04.over-blog.com

RDC: les 5 présumés assaillants de Lukolela transférés à Kinshasa

 

 

 

 
 – Vue aérienne de la cité de Loukolela au Congo- Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. Don John Bompengo Vue aérienne de la cité de Loukolela au Congo- Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. Don John Bompengo

 

Cinq déserteurs des FARDC accusés de tentative d’attaque de la localité de Lukolela, à 180 kilomètres en aval de Mbandaka sur le fleuve Congo, ont été transférés dimanche 9 octobre à Kinshasa à partir de Mbandaka. D’après les autorités congolaises, ces assaillants en provenance du Congo Brazzaville ont tenté de déstabiliser Lukolela dans la nuit de jeudi 6 à vendredi 7 octobre.

 

Avant d’embarquer dans l’avion affrété par le gouvernement congolais à Mbandaka pour atteindre Kinshasa, les cinq accusés ont déclaré à la presse être d’anciens militaires des Forces armées zaïroises (FAZ) et des déserteurs des Forces armées de la RDC (FARDC). Ils ont déclaré qu’un général des FARDC à la retraite les a recrutés à Brazzaville (République du Congo) pour « une simple opération au profit du président Kabila », sans fournir plus de détails.

 

 

 

C’est à Lukolela qu’ils ont appris qu’ils faisaient partie de la dernière vague des assaillants qui avaient traversé la rive pour prendre le contrôle de la localité de Lukolela, ont-ils ajouté.

 

 – Le point A en rouge, la localité de Lukolela dans la province de l'Equateur en RDC, localisé sur GoogleMap. Le point A en rouge, la localité de Lukolela dans la province de l’Equateur en RDC, localisé sur GoogleMap.
 

Toujours d’après eux, ils y ont appris que d’autres éléments devaient mener d’autres attaques à Bolobo et Kwamouth (Bandundu),Kinshasa et Matadi (Bas-Congo).

 

Le gouverneur de l’Equateur, Jean-Claude Baende a indiqué, dimanche, que les militaires arrêtés seraient jugés à Kinshasa par le 2e groupement naval.


Les éléments de la force navale qui ont appréhendé les présumés assaillants ont dit avoir retrouvé dans leurs bagages des armes de guerre et des munitions. Ils se faisaient passer pour des commerçants.

 

 

Radio Okapi
 – Piste de l’aérodrome de Loukolela en République du Congo. Radio Okapi/ Ph. Don John Bompengo
– Piste de l’aérodrome de Loukolela en République du Congo. Radio Okapi/ Ph. Don John Bompengo
 – Hangar des passagers à l’aérodrome de Loukolela en République du Congo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Hangar des passagers à l’aérodrome de Loukolela en République du Congo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Commenter cet article