Sécurité : Affrontement intercommunautaire à Katako Kombe. Deux morts ainsi que plusieurs blessés.

Publié le par nsango04.over-blog.com

Deux morts et plusieurs blessés dans un affrontement intercommunautaire à Katako Kombe.

 

 – Territoire de Katako Kombo, au Kasai-Oriental, marqué au rouge sur la carte Territoire de Katako Kombo, au Kasai-Oriental, marqué au rouge sur la carte.

 

 

 

 

Un affrontement a opposé, jeudi 16 juin 2011, deux villages voisins, Olele et Nyamba, à une trentaine de kilomètres de la cité de Katako Kombe, dans le territoire du même nom, dans la province du Kasaï-Oriental. Selon des sources concordantes, le bilan fait état de deux morts et de plusieurs blessés.

 

Les faits

 

Selon des témoins, un garçon du village Opelele se rendait à la rivière Lomami à bord de son vélo. Il a été agressé au passage par les habitants de Nyamba. Il a rebroussé chemin et donné la nouvelle à sa famille.

 

En représailles, armés des machettes, bâtons et fusils de fabrication locale, les habitants d’Opelele ont organisé une expédition punitive sur leurs voisins de Nyamba. 

 

Pendant les combats, deux personnes sont tombées, tuées, l’une du coté de Nyamba, et l’autre dans les rangs des habitants d’Opelele.

 

L’on a enregistré aussi de part et d’autre des blessés, dont le nombre n’a pas été déterminé.

Face à l’ampleur de la bagarre, la population de deux villages s’est réfugiée dans la forêt, jusque ce vendredi matin, d’après les mêmes sources.

 

L’administrateur de territoire assistant de Katako Kombe, Albin Kabange, a confirmé l’information.

Il se trouve d’ailleurs sur place, depuis jeudi soir, sur le lieu des combats, où il s’est fait accompagner de quelques éléments de la police du territoire.

 

L’autorité territoriale de Katako Kombe voudrait assister à l’inhumation des personnes tuées lors de ces combats, ont poursuivi ces mêmes témoins.

 

Selon Albin Kabange, la cause réelle de cet affrontement est la dispute, entre les deux villages voisins, des terres arables situées entre eux.

 

Un jugement avait été rendu, il y a une année, en faveur de la communauté Nyamba, au détriment d’Opelele, qui conteste cette décision.

 

 

Radio Okapi.

Commenter cet article