Politique : Goma. Opposition des forces vives à l'adhésion des chefs coutumiers à la majorité présidentielle.

Publié le par nsango04.over-blog.com

Politique : Goma. Opposition des forces vives à l'adhésion des chefs coutumiers à la majorité présidentielle. Les forces vives opposées à l’adhésion des chefs coutumiers à la MP.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vue aérienne de la ville de Goma, en date du 26.06.2009.

 

Les forces vives des territoires de Beni et Lubero ont contesté, mardi 26 avril à Beni, l’adhésion des dix chefs coutumiers à la majorité présidentielle, MP. Ces chefs coutumiers ont signé lundi 25 avril à Kinshasa la charte de la Majorité présidentielle.

 

Pour le Président de la société civile du territoire de Beni et porte-parole des Coordinations des sociétés civiles de Beni et Lubero, les chefs coutumiers devaient rester neutres et apolitiques.

 

Omar Kavota parle de la corruption derrière cet acte politique des chefs traditionnels de leurs territoires. « Nous sommes pratiquement préoccupés par la position des chefs coutumiers de notre province, par rapport à leur signature de la charte de la majorité présidentielle. Les coutumiers devaient normalement rester au milieu du village. Ils viennent de céder au piège leur tendu par les gouvernants. Ils affichent un caractère politique alors qu’ils devaient normalement rester apolitiques, » a-t-il ajouté.

 

Le Président de la société civile pense que les chefs coutumiers devaient se sentir comme une composante de la société civile que de la composante politique. L’un des signataires de la charte a indiqué qu’un chef coutumier reste une personnalité indépendante.

 

 

Copyright Radio Okapi

Commenter cet article