Politique : Energiques réactions du gouvernement Congolais à l'exclusion de la RDC par les USA de l'AGOA.

Publié le par nsango04.over-blog.com

Nous avions appris en début de la semaine en cours, la décision Américaine d'exclure la République Démocratique du Congo, RDC, de la liste des pays éligibles aux avantages de l'AGOA, African Growth and Opportunity Act, pour l'année prochaine.

 

Le gouvernement Américain a justifié sa position par l'echec de la République Démocratique du Congo de répondre avec satisfaction aux critères d'éligibilité à l'AGOA. Notamment, avancées considérables de la démocratie, respect des droits de l'homme, etc.

 

En milieu de cette semaine qui s'achève, particulièrement le mercredi dernier, Lambert Mende Omalanga, Ministre Congolais de la Communication et des Médias, porte parole du gouvernement, a tenu un point de presse pour fustiger le comportement du gouvernement des Etats Unis d'Amérique.

 

Au cours dudit point de presse, le Ministre Lambert Mende Omalanga, s'était exprimé entre autre en ce terme : « Le gouvernement de la République Démocratique du Congo  prend acte de cette mesure (...) mais (la) considère comme totalement injustifiée. Ce qui est dit comme justification de cette mesure est totalement faux. Les FARDC, Forces Armées de la République Démocratique du Congo, ne sont pas à mettre sur le même pied d’égalité que les groupes armés qu’elles combattent.

Même lorsque nos garçons commettent des actes répréhensibles, ils sont poursuivis et condamnés ». « On inflige cet énième camouflet au gouvernement, à l’armée Congolaise, alors que cinq de nos éléments sont tombés hier, les armes à la main, sous les balles des terroristes des groupes armés auxquels on les assimile (...). Quel cynisme de pouvoir les sanctionner comme auteurs des faits dont les FDLR (rebelles Hutu Rwandais) sont coupables! ».

Pour le Ministre Lambert Mende Omalanga,  « le Président Obama est manifestement victime de ceux qui manipulent l’opinion », parce que « c’est quelqu’un qui peut se tromper et il s’est trompé en l’espèce ».(1).

 

Tout en respectant le droit légitime du gouvernement Congolais de défendre avec dignité sa souveraineté chèrement acquise, nous estimons que les Etats Unis d'Amérique, sont aussi libres de choisir à leur guise les partenaires commerciaux qui remplissent leurs critères de sélection et  de choix édictés. C'est exactement ce qu'a fait souverainement la République Démocratique du Congo avec la République Populaire de Chine dans le cadre des cinq chantiers de la République.

 

 Il est certes vrai que l'Etat Congolais fournit des efforts colossaux afin de minimiser cette déplorable et regrettable situation lui reprochée par le gouvernement Américain. Mais, celà n'exclut pas, ni n'empêche que l'on stigmatise ces cas de violation massive et à grande échelle des droits de l'homme, en particulier des viols dans l'Est du pays et même dernièrement dans la ville capitale, kinshasa.

 

Que cacherait alors toute cette agitation du gouvernement Congolais s'il ne se reproche rien et s'il a sa conscience tranquille ?

 

 Ben BOMPUKU

 

(1).Angelo Mobateli, Le POtentiel en ligne, Politique Nationale,AGOA : Obama exclut, la RDC se défend, Kinshasa, le 23 décembre 2010.

Commenter cet article