Bandundu : De retour à Bandundu, le Gouverneur Richard Ndambu du PPRD indésirable.

Publié le par nsango04.over-blog.com

Une vue de l’aérogare de Kikwit, capitale économique de la Province du Bandundu en RDC. Photo: http://www.panoramio.com/photo/32634010 La tension est montée dans le chef-lieu de la province du Bandundu après le retour, mardi 26 juillet, du gouverneur de province. Richard Ndambu était déchu par l’assemblée provinciale puis réhabilité après un recours à la Cour suprême de justice. Conséquence de cette tension : le siège fédéral du PPRD (parti présidentiel), dont Richard Ndambu a financé la construction, a été incendié. Selon certaines sources, à son arrivée, le gouverneur Ndambu a visité son dépôt de boisson sur l’avenue Wamba. Ce dépôt de boisson a été incendié lors de la première manifestation populaire intervenue au lendemain de sa réhabilitation par la Coursuprême de justice. Il s’est ensuite rendu à l’hôpital général, au parquet général au marché moderne en construction. Le gouverneur Ndambu avait prévu, vendredi 29 juillet, une matinée politique à Bandundu ville, ont indiqué des sources de la société civile. Ce rassemblement a été annulé à la dernière minute. Son retour suscite déjà des interrogations. Certains habitants de Bandundu ville veulent savoir s’il s’agit d’un retour pour la reprise officielle des fonctions car rien de tel n’a été annoncé au préalable dans la ville. Au lendemain de son arrivée, la permanence fédérale du PPRD, dont il a financé la construction, a été incendiée dans la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 juillet, selon des sources de la société civile. Les autorités provinciales interrogées n’ont pas voulu s’exprimer à ce sujet.µ Vendredi 11 mars, l’assemblée provinciale du Bandundu avait démis Richard Ndambu de ses fonctions de gouverneur à l’issue du vote d’une motion de défiance. Les députés provinciaux accusent Richard Ndambu de détournement des indemnités de sortie des membres du gouvernement provincial de Bandundu pendant la transition et le non paiement des salaires des ministres actuels. Mardi 26 avril, la Cour suprême de justice a réhabilité Richard Ndambu au motif que le vote de l’assemblée provinciale était vicié parce que cette institution n’a jamais déposé son règlement d’ordre intérieur àla Coursuprême de justice conformément à la constitution.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article