Sport : Le CIO et l'ONU réaffirment leur engagement en faveur du développement par le sport.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 

  

 

Le président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge, a accueilli aujourd'hui au siège du CIO à Lausanne le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Les deux dirigeants ont fait le point sur les activités menées conjointement par leurs organisations en 2010 et réaffirmé leur volonté de participer à plusieurs initiatives utilisant le sport comme vecteur de paix, d'éducation et de développement.

Le CIO et l'ONU ont renforcé leurs liens en 2010, le CIO assistant pour la première fois à l'Assemblée générale de l'ONU en tant qu'observateur, un statut conféré par l'instance onusienne en octobre 2009 en reconnaissance du partenariat de longue date existant entre les deux organisations et de la contribution du CIO par le sport à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

En se servant du sport comme d'un outil au service du changement, le CIO et ses partenaires ont multiplié les initiatives partout dans le monde dans des domaines allant de l'aide humanitaire à la consolidation de la paix, en passant par l'éducation, l'égalité des sexes, l'environnement et la lutte contre le VIH/SIDA.

À titre d'exemple, le CIO s'est récemment associé au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) afin de lancer un ambitieux programme éducatif et sportif sur trois ans destiné à quelque 8 500 jeunes vivant dans le camp de réfugiés d'Osire en Namibie. Ce programme entend encourager les jeunes à pratiquer des activités sportives afin d'atténuer certaines des épreuves qu'ils traversent, que ce soit les grossesses précoces, les maladies sexuellement transmissibles comme le VIH ou encore la toxicomanie.

Parmi les autres activités organisées conjointement, citons la campagne "Stop au VIH/SIDA" menée durant les Jeux Olympiques d'hiver à Vancouver et la participation des agences onusiennes au programme culturel et éducatif établi pour les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour l'été dernier, lequel a touché quelque 3 600 jeunes athlètes et leur entourage.

Ainsi que l'a déclaré le président Rogge à l'issue de la réunion : "Le secrétaire général des Nations Unies et moi-même avons eu une discussion très fructueuse, qui nous a permis de passer en revue les nombreux programmes que nous avons mis sur pied conjointement et d'aborder des questions d'intérêt commun."

Et d'ajouter : "En tant qu'organisation sportive mondiale, le CIO a le devoir moral de mettre le sport au service de l'humanité. Cette mission a été réaffirmée lors du Congrès olympique en 2009 à Copenhague, où le secrétaire général de l'ONU a prononcé un discours des plus éloquents. Nous sommes fiers de contribuer, par le sport, aux efforts déployés par la communauté internationale pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement. Ces objectifs fixés par les Nations Unies comptent parmi les questions les plus préoccupantes au niveau mondial et requièrent le soutien et la mobilisation de tous. Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration en 2011 et au-delà."

Parmi les priorités à venir, la recherche de solutions afin de faciliter l'accès des athlètes palestiniens et israéliens aux compétitions sportives et l'adoption par les Nations Unies de la résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux Olympiques de 2012 à Londres.

Les représentants du CIO ont également informé la délégation onusienne de leur intention de construire un deuxième centre olympique pour le développement de la jeunesse en Haïti, un projet dans le droit fil des OMD. Fort du succès du premier centre inauguré l'année passée à Lusaka, Zambie, dans le cadre du programme du CIO "Sport pour l'espoir", il a en effet été décidé de renouveler cette initiative, en Haïti cette fois. Le projet, qui associe sport, éducation et santé, contribuera à la reconstruction des communautés locales, assurera la promotion des valeurs sociales et aidera les citoyens à entrevoir un avenir meilleur après le tremblement de terre dévastateur qui a frappé le pays il y a un an. 

 

NOTE AUX RÉDACTEURS

La délégation du CIO était dirigée par le président Jacques Rogge et composée de M. Mario Pescante, vice-président du CIO, Me Denis Oswald, membre de la commission exécutive du CIO, S.A.R. la Princesse Haya Al Hussein, MM. Joseph S. Blatter, Patrick Baumann et Gian-Franco Kasper, membres du CIO, M. Christophe de Kepper, chef de cabinet, et M. T.A. Ganda Sithole, directeur du département de la coopération internationale et du développement.

La délégation de l'ONU était quant à elle dirigée par M. Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, et composée de M. Wilfried Lemke, conseiller spécial, M. Kim Won-soo, conseiller, Mme Simona Petrova, directrice et coordinatrice des déplacements, M. Sergey Shaposhnikov, responsable du protocole aux Nations Unies à Genève, et M. Poul Hansen, chef de section au Bureau des Nations-Unies pour le sport au service du développement et de la paix.

Commenter cet article