Sport : L'AS V.Club de retour à Kinshasa depuis ce mardi matin.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 

 

Dénis Goavec : « La préparation ne s’est pas faite comme je l’aurais souhaité »

Par  Aimè katumba / Le Potentiel. Ben BOMPUKU

Dénis Goavec, nouvel entraîneur de l’AS V.Club, ne semble pas très satisfait de la manière dont se serait passé la préparation de l’équipe à Rio de Janeiro, au Brésil.  En effet, l’AS V.Club est effectivement rentré à Kinshasa, hier mardi 31 janvier, après près de quarante cinq jours de stage à Rio de Janeiro, au Brésil.

 

 – L'équipe de l'AS V-Club ce 17/05/2011 au Stade des Martyrs à Kinshasa, lors du match contre DCMP, dont le score final: Vita 1- DCMP 0. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo  L’équipe de l’AS V-Club ce 17/05/2011 au Stade des Martyrs à Kinshasa, lors du match contre DCMP, dont le score final: Vita 1- DCMP 0. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
– L’équipe de l’AS V-Club ce 17/05/2011 au Stade des Martyrs à Kinshasa, lors du match contre DCMP, dont le score final: Vita 1- DCMP 0. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

 

 

Au cours d’une conférence de presse tenue le même mardi en début de soirée au Grand hôtel Kinshasa, peu après l’arrivée de l’équipe, le tout nouvel entraîneur des dauphins noirs, Dénis Goavec, ne s’est pas montré très satisfait de la manière dont s’était passée la préparation en terre Brésilienne.
« La préparation ne s’est pas faite comme je l‘aurais souhaité », a fait savoir le technicien français. Et d’ajouter : « Nous avons été dans un centre des vacances et non pas dans un centre sportif. Ce qui a posé quelques problèmes par rapport à la qualité de terrains pour les entraînements et le bus pour les déplacement».
Dénis Goavec a également parlé de la situation de son staff à l’arrivée de l’équipe au Brésil. « Dès que nous sommes arrivés, on m’avait  demandé à moi ainsi qu' à mon adjoint, Raoul Shungu Jean Pierre, d’observer ce que faisait les autres. Tout le travail devait être fait par le staff brésilien ».
Cette situation ne lui a pas permis de prendre ses marques avec sa nouvelle équipe. « Je suis arrivé avec un projet et un plan de travail bien définis par rapport au club et à ses objectifs », a-t-il fait savoir.
Le nouveau coach du team vert et noir qui n’a pris les commandes de l’équipe que pour la dernière partie du stage veut, tout de même, rester positif. « Nous avons encore du temps pour faire de petits réglages ».
Parlant du niveau de l’équipe, Dénis Goavec a dit que l’AS V.Club avait une très bonne équipe. Elle a réalisé des performances intéressantes la saison dernière. D'ailleurs, il compte sur l’équipe de la saison dernière qu’il va façonner à son image au fil des matches. En sa qualité d'entraîneur expérimenté, plus de vingt quatre ans de carrière, Dénis Goavec semble bien maîtriser ce qu’il compte apporter comme changement au sein du team vert et noir.
DES JOUEURS CAPABLES D’APPORTER UN PLUS A L’EQUIPE
Le nouveau coach des Dauphins noirs a aussi abordé la question des recrues brésiliennes. Dénis Goavec est convaincu que ce sont deux joueurs qui vont apporter un plus à l’équipe. Au sujet de  l’attaquant Rodrigo Vidal Godoi de Oliveira, le technicien français a parlé d’un jeune attaquant qui a du culot. « Il a le drible facile et est capable d’effacer deux, trois défenseurs », a-t-il commenté.
Quant au numéro 10, Victor Castro da Costa, Dénis Goavec estime que son expérience va beaucoup apporter à l'AS V.Club. « Nous manquions un joueur de ce genre dans notre effectif ».
L’AS V.Club doit, en principe, reprendre les entraînements ce mercredi en milieu d'après-midi, au Complexe Omnisports du Stade des Martyrs . Dans les jours qui viennent V.Club prévoit de livrer quelques matches amicaux avant le match aller du tour préliminaire de la CAF  champion's ligue contre Athlético Olympic de Bujumbura.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article