Sport : DCMP, l'albatros qui s'écroule...

Publié le par nsango04.over-blog.com

Daring, l’albatros qui s’écroule …

 

 

Le dimanche dernier à Lubumbashi, le Daring Club Motema Pembe a perdu contre le CS Don Bosco sur le score d'un but à zéro. Ce score n’allait peut-être pas s’arrêter là si l’arbitre du match avait sifflé un penalty indiscutable en faveur des Lushois, quelques minutes avant que Kalombo alias Mitendo de CS Don Bosco n'inscrive l’unique but de la partie.

 

C’est la deuxième défaite successive des immaculés au championnat national de football après celle subie le mardi 17 mai dernier face à l’AS V.Club.

 

Le moins qu’on puisse dire est que le DCMP serait poursuivi par le signe indien. L’équipe vert-blanc ressemble à un albatros qui s’écroule groggy.

 

Nous n’avions pas eu tort d’écrire dans nos précédentes livraisons que toutes ces victoires des immaculées en Coupe de la Confédération Africaine de Football, CAF, (pendant qu’elle trébuche à la Linafoot ainsi qu'à l’Epfkin) constituent l’arbre qui cache une forêt touffue et dense.

 

Cette forêt, c’est l’ensemble de problèmes très sérieux de divers ordres que connaît le DCMP présentement. Le coach Nash, interrogé dimanche dernier après le match contre le CS Don Bosco, les a reconnus à une question d’un journaliste mais il s’est refusé à les étaler sur la place publique, préférant qu’ils soient plutôt réglés en famille.

 

Il est grand temps que tous les responsables du Daring Club Motema Pembe s’asseyent autour d’une table pour se regarder dans les yeux et se dire des vérités en face. C’est de cette façon que pourra être lavé le linge sale car la déroute arrive au galop au sein du club.

 

Il va falloir que le staff technique soit en symbiose avec le comité de direction pour trouver une solution efficace et durable aux problèmes qui les tracassent.

 

La grande famille des immaculés doit faire vite pour que la sérénité soit retrouvée avant la double confrontation des huitièmes de finale bis face à WACC ou Simba SC. Dans le cas contraire, elle risque d’être éliminée.

 

Après l’élimination de l'AS V.Club et de FC Saint Eloi Lupopo et après  la disqualification de TP Mazembe Englebert, le Daring Club Motema Pembe reste à ce jour le dernier rempart des clubs  Congolais en compétitions continentales.

 

Nous osons croire que tous les immaculés toutes tendances confondues, en grands responsables, arriveront à réinstaurer la sérénité pour faire valoir leur cri de guerre : « Daring uni est imbattable ».

 

 

 

Fernand Mukaku / L'Avenir. Ben BOMPUKU

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article