Sport : CHAN Soudan 2011. L'Algérie et le Soudan les premiers demi-finalistes connus

Publié le par nsango04.over-blog.com

L'Algérie et le Soudan ont obtenu, ce vendredi, leur qualification pour le prochain tour de la seconde édition du championnat d'Afrique des Nations, CHAN, en battant respectivement la RSA par deux buts à zéro etle Niger par quatre tirs au but à trois. Au terme de temps réglementaire et des prolongations, les deux équipes s'étaient séparées sur le score de parité, un but partout. Notez que les Nigeriens avaient terminé la partie en infériorité numérique après l'expulsion du défenseur Djibril pour deux cartons jaune.

 

Ce samedi, se jouent les deux dernières rencontres des quarts de finale qui opposeront d'une part l'Angola au Cameroun et d'autre part, la RDC à la Tunisie.

 

Le Soudan qualifié au bout du suspense

Héroïques, les Nigériens l’ont été jusqu’au bout. Contraignants à une prolongation et à la fatidique épreuve des tirs aux buts des Soudanais qui avaient outrageusement dominé la partie jusqu’à la 48eminute et l’expulsion de Djibril, le défenseur nigérien, pour un 2e carton jaune. A ce moment là le Soudan mène par 1-0 et ce depuis la 16eminute et un but de Bakri qui conclue magistralement un mouvement collectif.

 

Paradoxalement, c’est donc réduit à dix que le Niger reprend la main et sort de sa torpeur, profitant au passage de la maladresse des attaquants soudanais,  notamment Mudathir et Bakri, qui auraient pu tuer le match avant la mi-temps. A la 64eminute c’est la stupeur dans un stade de Khartoum archicomble. Issa Modibo Sidibe, l’avant-centre nigérien contrôle le ballon dos aux buts, bien encadré par des défenseurs soudanais. Il feinte une talonnade et enchaîne avec une frappe en pivot à l’entrée de la surface. Le ballon hors de portée du gardien soudanais, ricoche sur le poteau et termine sa course dans les filets pour Soudan 1 – Niger 1. Le Soudan encaisse son premier but dans ce Championnat d’Afrique des nations qu’il dispute à domicile.
Le Soudan se met à bafouiller son jeu. Mudathir et Bakri, les deux attaquants qui combinaient et permutaient bien jusque là se lancent de plus en plus dans des numéros de solistes pour faire la différence. Mais, même quand ils parviennent à éliminer leurs gardes-chiourmes, ils butent systématiquement sur Saminou, le portier nigérien, très à l’aise sur sa ligne. Les rares fois où le décalage est fait et que la défense nigérienne est prise au dépourvu, les Soudanais, à l’instar de leur capitaine Hitham à la 90e minute, ne parviennent pas à cadrer.
Cinq minutes d’arrêt de jeu ne changeront rien à la donne. Pas plus que la première période d’une prolongation au cours de laquelle, l’infériorité numérique nigérienne n’est toujours pas perceptible. Le public debout, donne de la voix, encourage les locaux et retient son souffle attendant la délivrance. Sur le terrain les joueurs soudanais poussent, multiplient les assauts mais ne concrétisent toujours pas. Les ratés soudanais s’enchaînent : Hitham, Mohammed El Tahir, Mudathir, Bakri, Musaab.
Physiquement, les Nigériens paient désormais le prix de leurs efforts avec des crampes à répétition mais le score restera inchangé jusqu’au terme de la prolongation.  Même durant la série des tirs aux buts, le Soudan prend l’avantage après le raté du buteur nigérien Modibo Sidibe. Mais très rapidement sur le penalty suivant Saminou remet les deux équipes à égalité. Un nouveau raté nigérien permet au Soudanais de faire à nouveau la course en tête, pour la 3e fois de la rencontre.
Il faut attendre le dernier tir aux buts de la 1èresérie pour voir Hitham, le capitaine du Soudan, avec beaucoup de sang froid, délivrer tout un peuple. Le Soudan est en demi-finale. Mais qu’est-ce qu’elle aura été lente à se dessiner cette qualification en demi-finale du pays organisateur de la 2eédition du Chan Orange, Soudan 2011.
 

Ben BOMPUKU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Commenter cet article