Socièté . Sud Ubangi : Le gérant d'une baleinière abattu par des militaires du Congo Brazzaville.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 
 
Une embarcation sur le fleuve Congo. Photo channel.nationalgeographic.comUne embarcation sur le fleuve Congo.                                       Photo channel.nationalgeographic.com
« Une baleinière battant pavillon RDC dénommée «H/B Quatre fleurs» a été braquée vendredi 14 janvier sur la rivière Ubangi par des militaires du Congo-Brazzaville ». C’est ce qu’a révélé à Gemena le Commissaire de district du Sud-Ubangi à Radio Okapi.  Selon lui, l’incident a eu lieu à 30 kilomètres de la localité de Dongo.

 

Face à la résistance du gérant de l’embarcation, les assaillants l’ont abattu et l’ont jeté dans la rivière, a indiqué le commissaire de district du Sud-Ubangi, Jean Baptiste Lumbwe citant des témoins.

 

D’après des sources militaires, le drame s’est déroulé non loin du village Boyele au Congo-Brazzaville, à plus ou moins 30 kilomètres en aval de Dongo.

Selon ces sources, à l’arrivée de «H/B Quatre fleurs » à ce port, deux éléments de l’armée de la République du Congo, n’ayant pas trouvé le propriétaire de la baleinière, se sont rabattus sur le gérant de l’embarcation.

 

Les mêmes sources précisent qu’ils lui ont ravi une somme d’argent d’une valeur de 50 sacs de maïs et de 50 sacs d’arachides. Son corps a été repêché à Dongo où l’enterrement a eu lieu.
Jean Baptiste Lumbwe a déclaré qu’il allait bientôt entrer en contact avec les autorités brazzavilloises au sujet de ce meurtre.

 

Les baleinières en provenance de Mongalo dans le Sud Ubangi chargent clandestinement les produits tels que l’huile de palme, arachides, cacao, maïs au port de Boyele,  à destination de Brazzaville ou de Kinshasa.

 

 

Commenter cet article