Socièté : La condition de la femme africaine en cette journée internationale de la femme du 8 mars 2011.

Publié le par nsango04.over-blog.com

Des parlementaires rwandaises. L'assemblée nationale rwandaise compte aujourd'hui plus de femmes que d'hommes

 

A l'occasion du 8 mars, ce dossier parle de la condition de la femme africaine à travers quelques exemples en Côte d'Ivoire, en Guinée, au Rwanda et en Rdc.

 

Côte d’Ivoire : Des femmes dans la crise

 

Dans la crise que traverse la Côte d'Ivoire, les femmes sont très engagées. Celles qui soutiennent Gbagbo organisent des sit-in devant une base de l'ONUCI, alors que celles favorables à Ouattara optent pour des marches.

Ce n'est pas toujours sûr qu'elles soient entendues, mais, peu importe leur bord, elles ne baissent pas les bras.

Les femmes ivoiriennes ont aussi déjà payé un lourd tribut à la crise. Par exemple, 6 femmes pro Ouattara ont été tuées jeudi dernier, lors d’une tentative de marche pour exiger le départ de Laurent Gbagbo.

 

Guinée : Pas de justice pour les victimes de violences conjugales

 

En Guinée de nombreuses femmes sont encore victimes de violences conjugales. Le problème pour ces femmes est qu'elles évitent la justice à cause du poids de la tradition.

L’influence des us et coutumes fait que les femmes n’ont pas de recours quand elles sont victimes de violence.

Elles se rabattent donc sur les Ong pour obtenir des conseils et du soutien moral. Mais elles font très rarement recours à la justice.

Le procureur de la république au tribunal de première instance de Conakry affirme n’avoir reçu aucune plainte pour violences conjugales depuis sa prise de fonction en novembre 2009.

La Guinée a pourtant ratifié plusieurs conventions relatives à la protection des femmes, mais elles ne sont pas appliquées.

Par ailleurs le code pénal guinéen ne prévoit aucun texte spécifique sur les violences faites aux femmes.

 

Rwanda : Les femmes en tête

 

Les femmes rwandaises sont aujourd'hui très bien représentées dans les instances de décision. Depuis 2008, il y a plus de femmes que d'hommes au parlement.

 

Dr Agnès Binagwaho, secrétaire permanente au ministère rwandais de la santé, souligne que ce changement n’a pas été facile surtout au niveau local, où il fallait amener les mentalités à accepter le fait qu’une femme peut diriger.

Elle ajoute que la forte présence des femmes dans les instances de décision est un bon moyen de promouvoir la scolarisation des filles, puisque les parents sont conscients que désormais une femme peut occuper de hautes fonctions.

 

Rdc : Pour plus de femmes en politique

 

En République démocratique du Congo, comme dans beaucoup de pays africains, le nombre de femmes diminue lorsque l'on entre dans les hautes sphères du pouvoir.

A Kinshasa, seuls 5 ministres sur 40 membres du gouvernement et 42 députés sur 500 à l’Assemblée nationale sont des femmes.

 

En cette année d’élections en Rdc, une nouvelle Commission électorale nationale indépendante est entrée en fonction le 26 février. Carole Kabanga, représentante de l'opposition, est l'une des deux femmes parmi les sept personnes chargées de mener le pays aux urnes.

Elle est chargée des finances et des questions de genre. Mme Kabanga n'en est pas à son coup d'essai. Elle figurait déjà parmi les dirigeants de la précédente commission électorale.

Elle plaide pour une présence accrue des femmes dans les différentes élections prévues en 2011.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article