Société : Etude alarmante sur les viols en RD Congo.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 Étude alarmante sur les viols en RDC

 

 

 

 

Une étude réalisée par des chercheurs américains conclut qu'environ 400 000 femmes sont violées chaque année en République démocratique du Congo (RDC), soit plus de 1150 par jour et près de 50 par heure.

Les chiffres publiés mercredi dans The American Journal of Public Health sont 26 fois plus élevés que l'estimation de l'ONU qui fait état de 16 000 viols par année en RDC.

Selon l'étude, environ 60 % des victimes sont violées par leur conjoint.

« Notre étude confirme que les précédentes études sur les viols et les violences sexuelles sous-estimaient gravement la prévalence réelle des violences sexuelles en RDC », a déclaré Amber Peterman, principale auteure de l'étude.

Les chercheurs se sont basés sur des statistiques médicales de 2006 et 2007, portant sur 3400 Congolaises réparties sur tout le territoire. À partir de ces données, ils ont tiré des conclusions à l'échelle nationale.

L'ONU conteste l'étude

Les Nations unies émettent des doutes quant aux résultats de la recherche. La responsable de l'équipe de l'ONU chargée de la lutte contre les violences sexuelles en RDC, Beatrix Attinger Colijn, juge que les auteurs se sont fondés sur un échantillon trop petit et n'ont pas assez pris en compte les facteurs culturels. Elle estime par ailleurs que des statistiques vieilles de cinq ans ne sauraient refléter la situation actuelle.

Depuis plusieurs années, la RDC, qui compte 70 millions d'habitants, est déchirée par la guerre depuis plusieurs dizaines d'années. Les milices utilisent les violences sexuelles contre les civils comme une arme de guerre.

Dans le Nord-Kivu, la province la plus éprouvée par les conflits, 67 femmes sur 1000 ont été violées au moins une fois, selon l'étude.

 

Radio-Canada.ca avec
Agence France Presse et Reuters

Commenter cet article