Sécurité : Trois morts dans l'accrochage à Dungu entre les FARDC et la LRA.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 
 
 – Des rebelles LRA. Des rebelles LRA.
 

 

Les FARDC et  les rebelles ougandais de LRA se sont affrontés trois éléments de la LRA, vendredi 4 mars dans l’après-midi au quartier Bamokandi à Dungu centre, à plus de 700 kilomètres au nord-est de Kisangani. Le bilan fait état de trois personnes tuées ainsi que d’une femme  grièvement blessée.

 

Cet affrontement fait suite à une incursion des éléments de la LRA, vendredi aux environs de 12 heures à Dungu centre.

 

Selon des témoins, trois éléments de la LRA ont attaqué des civils au quartier Bamokandi à 2 kilomètres du centre de Dungu sur la route qui mène à l’aéroport de cette cité de la Province Orientale.

 

La même source affirme que les assaillants, habillés en pantalons militaires et aux cheveux rasta, ont tiré un coup de feu en l’air. Ils ont également enlevé trois femmes, dont l’âge varie entre 22 et 25 ans, avant de se retrancher dans la brousse.

 

Les éléments des FARDC se sont engagés à la poursuite des assaillants vers 16 heures (locales). L’affrontement s’est soldé sur la mort de deux éléments LRA, d’un militaire FARDC tué et la libération de trois femmes enlevées, dont l’une grièvement blessée par balle.

 

La société civile de Dungu se réjouit de la riposte des FARDC, qui ont poursuivi les assaillants dans leur lieu de retranchement.

 

La LRA avait perpétré une autre attaque dans la nuit du jeudi à vendredi 25 février au village de Napakara, à 35 kilomètres de Doruma en territoire de Dungu dans le district du Haut Uele. Selon des sources officielles et celles proches de la société civile locale, près de  dix personnes ont été tuées, dont six militaires des FARDC, et trois civils enlevés.

 

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article