Sécurité : L'enlèvement de 15 personnes à Mayimoya dénonce la socièté civile de Beni.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 
 – Carte de Beni, Nord-Kivu (RDC) Carte de Beni, Nord-Kivu (RDC)
 

 

La société civile du territoire de Beni  dénonce l’enlèvement de plus de quinze personnes dans la localité de Mayimoya, à une soixantaine de kilomètre, au Nord de Beni, dans la collectivité de Beni-Mbau, au Nord-Kivu. Dans son dernier rapport du mois de janvier publié le mercredi 9 février, la société civile du territoire de Beni attribue ce kidnapping aux rebelles ougandais des ADF-Nalu. Elle demande, par ailleurs, aux FARDC de redoubler d’efforts pour retrouver ces otages.  

 
Parmi ces quinze otages, quatre personnes d’une même famille et cinq femmes, ont été kidnappées entre le 27 janvier et le 5 février,   indique le rapport de la société civile.

Ce rapport souligne que la plupart des otages ont été enlevés pendant qu’ils vaquaient à leurs activités champêtres à Abiolose et Sesele, non loin de leur village de Mayimoya.
Ils ont été conduits vers une destination inconnue.

 

Le président de la société civile de Beni, Omar Kavota a précisé que le corps sans vie de l’un des otages, Chriso Kasereka, enlevé au début de ce mois, a été retrouvé vendredi 4 février, dans la forêt à Sesele.

 
Les familles des otages craignent pour la vie de leurs proches.

Le porte-parole des opérations Ruwenzori, le colonel Célestin Ngeleka, tout en compatissant avec les familles des disparus, les appelle à la patience.

 


Il affirme, par ailleurs, qu’un régiment chargé de  la sécurisation des populations et  leurs biens vient d’être créé pour prévenir de nouvelles prises d’otage

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article