Santé : En RDC, chaque jour, 158 enfants sur 1000 meurent à la naissance.

Publié le par nsango04.over-blog.com

En République Démocratique du Congo, sur mille enfants qui naissent, cent cinquante huit  meurent chaque jour. Ce chiffre a été donné, ce jeudi 30 décembre 2010, à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, au cours de la première journée des travaux de la société de pédiatrie de la RDC qui avait pour  thème : " Qualité de soins pour l’enfant congolais " .

 

Les pédiatres Congolais ont échangé sur les problèmes qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur travail afin de trouver les moyens de réduire le taux de mortalité néo natale et infantile.

 

Aux dires des intervenants, le tableau en la matière est très sombre. L’insuffisance du personnel soignant qualifié, les complications liées à la prématurité et les infections néo natales expliqueraient ce chiffre alarmant.

 

La République Démocratique du Congo, l'ancien Zaïre, est l'un des dix pays africains où le risque  de décès néo natal est le plus élevé. En soit, la RDC ne compte actuellement que soixante-seize pédiatres pour une population composée de vingt pourcent  d’enfants de moins de cinq ans. La province de Bandundu ne compte aucun pédiatre. Celles de Maniema, de l’Equateur et de Bas-Congo en comptent chacune un seul.

 

Face à cet état de chose, l’association de pédiatres du Congo demande au ministère de tutelle ainsi qu' à tous les prestataires de prendre l’engagement de pouvoir collaborer sur les soins essentiels et également de prendre à coeur la prise en charge intégrée des tous les maladies des enfants.

 

Ben BOMPUKU

Commenter cet article