Religion : Béatification de feu le pape Jean Paul II le premier mai prochain.

Publié le par nsango04.over-blog.com

Dans l'Eglise catholique romaine, la béatification est la dernière étape avant la canonisation.

 

La cérémonie se déroulera le 1er mai sur la place Saint-Pierre de Rome et devrait attirer des centaines de milliers de fidèles, rappelant ainsi l'enterrement en 2005 du charismatique et médiatique pape polonais, dont le pontificat de 27 ans a été le plus long du XXe siècle.

Son cercueil sera sorti des cryptes du Vatican et placé sous l'autel d'une chapelle de la Basilique Saint-Pierre, pour que les fidèles puissent lui rendre un nouvel hommage.

 

Le Vatican a précisé que le miracle attribué au pape Jean Paul II concerne la guérison de soeur Marie Simon-Pierre, une religieuse française de 49 ans atteinte de la maladie de Parkinson, comme le pape avant elle.

 

Elle affirme avoir été guérie par l'intercession de Jean Paul II en juin 2005, deux mois après la mort du souverain pontife. Sa maladie, diagnostiquée en 2001, a subitement disparu selon elle après plusieurs jours de prières pour le pape disparu.

 

Les docteurs envoyés par le Vatican ont affirmé qu'il n'y avait aucune explication médicale à sa guérison, même si des doutes ont surgi l'an passé sur la validité du miracle.

Un autre miracle devra avoir lieu après la béatification et être validé par le Vatican pour que Jean Paul II soit fait saint. "SANTO SUBITO"Lors de l'enterrement de Jean Paul II, le 8 avril 2005, la foule avait réclamé qu'il soit immédiatement canonisé en scandant "santo subito".

 

Un mois plus tard, Benoît XVI avait accéléré la procédure, qui doit normalement commencer cinq ans après la mort du candidat, au plus tôt. Le délai entre sa mort et sa béatification sera ainsi l'un des plus courts de l'histoire.

 

L'annonce n'a pas fait que des heureux, notamment chez les victimes d'abus sexuels par des prêtres, qui accusent le pape d'avoir ignoré ces pratiques au sein de l'Eglise.

Une association de victimes, SNAP, a dénoncé "la précipitation à conférer la canonisation au souverain pontife sous le règne duquel ont eu lieu la plupart des crimes sexuels du clergé, prouvés et étouffés".

 

Le pape Benoît XVI a dû faire face en 2010 à plusieurs scandales pour des actes de pédophilie commis par des ecclésiastiques aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d'Europe, souvent durant le pontificat de Jean Paul II.

 

Premier pape venu d'Europe de l'Est, Jean Paul II a contribué à la chute du communisme en 1989 avant de fustiger les excès du libéralisme et les dictatures de droite ou de gauche.

Résolument acquis aux valeurs familiales catholiques, il a combattu l'avortement, la contraception, l'union libre, le divorce ou l'homosexualité, ce qui lui a en grande partie aliéné l'aile libérale de l'Eglise.

 

Parallèlement, il multipliait les gestes de conciliation envers le judaïsme, les Eglises protestante et orthodoxe et l'islam, amplifiant l'action oecuménique de ses prédécesseurs.

Sportif en pleine forme lors de son élection en 1978, il avait connu un long calvaire dû à la dégradation de sa santé dans la dernière phase de son pontificat.

 

Clément Guillou pour le service français, édité par Gilles Trequesser / Yahoo France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article