Poolitique : CENI. Les premières décisions prises.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 

link   

 

 – Pasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, ce 3/3/2011 à Kinshasa lors de la remise et reprise.

Pasteur Ngoy Mulunda, Président de la Ceni, ce 3 mars 2011

à Kinshasa lors de la remise et reprise.

La CENI a besoin des moyens nécessaires pour les élections de 2011

 

Par Louis-Paul Eyenga Sana /Le Potentiel.

 

 

 

 

 

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a besoin des moyens nécessaires pour organiser les élections de 2011. L’appel a été lancé par le président de cette institution au gouvernement et partenaires de la RDC. C’était au cours d’un point de presse animé, le vendredi à Kinshasa.

 

La CENI demande au gouvernement et différents partenaires de la RDC de mettre à sa disposition des moyens pour l’organisation des élections de 2011. C’est en ces termes que son président, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, s’est exprimé hier vendredi à la presse devant les officiels congolais, les diplomates et les cadres de la CENI.

 

Conscients du retard que connaît le processus électoral, la CENI entend élaborer un nouveau calendrier électoral qui sera publié dans les tout prochains jours, a souligné le pasteur Daniel Ngoy Mulunda. Ce, avant de demander au gouvernement et aux partenaires « de tout mettre en œuvre pour disponibiliser les moyens nécessaires à la CENI, afin d’organiser les élections dans le respect des délais constitutionnels et des échéances prévues ».

 

En outre, Daniel Ngoy Mulunda a indiqué que la CENI se veut « une institution qui rassure tout le monde ; électeurs comme candidats seront traités avec équité, sans concéder un avantage à une tendance politique ou un groupe d’intérêt quelconques». La CENI va se doter d’une administration responsable pour éviter toute méfiance et suspicion en son sein, a-t-il ajouté. Elle promet que les fonds destinés aux élections seront utilisés à bon escient et que les services fournis seront efficaces.

 

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a fait savoir que son bureau va recourir à tous les moyens modernes. Le président de la CENI a appelé le gouvernement et la communauté internationale à lui doter d’un budget conséquent pour garantir l’efficacité dans le rendement du travail. D’autant que le personnel de la CENI sera motivé à sa juste valeur. D’où, le professionnalisme exigé à tous les membres du bureau ainsi qu’au personnel de la CENI.

 

Pour ce faire, le président de la CENI a pris l’engagement à se conformer et à respecter la Constitution et les lois de la RDC. A ce sujet, le pasteur Ngoy Mulunda a demandé aux membres du bureau de la CENI « de transcender leurs préférences politiques et taire leurs différences pour servir les intérêts de la RDC ».

 

Voilà pourquoi « il est important et conséquent que la classe politique congolaise, les institutions de la République et les partenaires internationaux nous donnent la chance de travailler en toute indépendance en s’abstenant d’intervenir dans les affaires intérieures et les prérogatives de la CENI », a-t-il relevé.

 

LES PRIORITES DE LA CENI

 

S’agissant des priorités de la CENI, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a dit que la première tâche est de réaliser un fichier électoral crédible, transparent et accessible à tous. Bien que cette opération soit l’une des plus coûteuses, des plus longues et des plus complexes. Et de noter que la CENI va s’efforcer pour que le processus électoral soit conçu de façon à garantir que seules les personnes légitimement inscrites puissent voter et que celles qui se présentent aux bureaux de vote soient celles qui prétendent l’être. D’où, la nécessité de renforcer des dispositifs de sécurité, de contrôle et de transparence.

 

Avec l’amélioration de la situation sécuritaire, la CENI envisage de créer des centres d’enrôlement additionnels avec les distances raisonnables et d’augmenter le nombre de kits électoraux de 30 % en partant du niveau de 2006.

A ce sujet, la CENI va poursuivre le calendrier initié par la CEI. En date du 9 mars, l’opération de la révision du fichier électoral va débuter au Katanga et au Kasaï Occidental.

 

Avant de rendre publiques ses premières décisions, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a annoncé qu’avec la démission du gouverneur du Kasaï Occidental et conformément aux dispositions de l’article 160 de la loi n°06/006 du 9 mars 2006 portant organisation des élections présidentielles, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales, la CENI compte organiser un nouveau scrutin dans cette province dans les 15 jours.

 

En ce qui concerne l’absence de M. Flavien Misoni Mbayaye, 2ème rapporteur adjoint du bureau de la CENI, il a fait remarquer qu’il attend être saisi officiellement d’une éventuelle démission, bien qu’il ait appris comme tout le monde ce désistement. Il a, toutefois, affirmé que Flavien Misoni Mbayaye serait malade.

 

LES PREMIERES DECISIONS DE LA CENI

 

Dans l’après-midi d’hier, la CENI a rendu publique ses premières décisions. Quatre importantes décisions ont été prises par le bureau compte tenu de la nécessité et de l’urgence, a souligné Jacques Ndjoli Esen’Ekeli, vice-président de la CENI. Ces décisions ont été lues par Mathieu Mpita Pintho Tomadia, rapporteur de la CENI.

 

La première décision n°001/CENI/BUR/11/4 portant nomination à titre intérimaire, Me Dave Banza Ngonda en qualité de secrétaire exécutif national de la CENI et Béchir Bungu, secrétaire exécutif national adjoint de la CENI.

 

La seconde décision n°002/CENI/BUR/11/4 nomme Crispin Kayembe en qualité de directeur chargé de la coordination et du suivi des opérations électorales. La troisième et quatrième décision portant respectivement les numéros 003/CENI/BUR/11/4 et 004/CENI/BUR/11/4 concernent le calendrier des élections du gouverneur et vice-gouverneur de la province du Kasaï Occidental. Quelques heures plus tôt, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda avait annoncé qu’avec la démission du gouverneur du Kasaï Occidental et conformément aux dispositions de l’article 160 de la loi n°06/006 du 9 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales, la CENI compte organiser un nouveau scrutin du gouverneur de cette province.

 

La CENI a décidé que le dépôt des candidatures pour les élections du gouverneur et vice-gouverneur du Kasaï Occidental se déroulera, du 7 au 11 mars 2011, au bureau de réception d’inscription de la CENI à Kananga.

La publication des noms de candidats sera effectuée le 17 mars 201, pendant que le dépôt du recours éventuel à la Cour d’appel de Kananga est fixé entre le 20 et le 26. Le calendrier précise que la campagne des candidats retenus s’effectuera, du 7 au 9 avril 2011.

 

Quant à la date des élections du gouverneur et vice-gouverneur, elle est fixée au 11 avril 2011. Le 12 avril 2011, c’est le dépôt du recours, tandis qu’entre le 15 et le 21 avril 2001, la Cour d’appel de Kananga traitera les contentieux. Enfin, la publication des résultats définitifs est fixée au 22 avril 2011.

 

A signaler que le président de la CENI a nommé Jacques Kalabakwanda en qualité de son directeur de cabinet.

Commenter cet article