Politique : Les révélations de WikiLeaks sur la RDC.

Publié le par nsango04.over-blog.com

Vital Kamerhe, ancien président de l'Assemblée nationale ancien président de l'Assemblée nationale congolaise.
Vital Kamerhe, ancien président de l'Assemblée nationale ancien président de l'Assemblée nationale congolaise.
AFP
Par RFI ,Radio France Internationale.

WikiLeaks, cité par le journal belge De Standaard, fait des révélations sur la vie politique en République démocratique du Congo. Selon un câble diplomatique de l’ambassadeur des Etats-Unis à Kinshasa, le président de la RDC, Joseph Kabila aurait versé des pots de vins aux membres du bureau de l'Assemblée nationale pour faire évincer son président de l'époque, Vital Kamerhe. Chaque membre du bureau aurait touché 200 000 dollars. En tout cas Vital Kamerhe avait démissionné le 25 mars 2009.

 

Vital Kamehre, aujourd’hui candidat à la présidentielle sous la bannière de son propre parti, l'UNC, l'Union pour la nation congolaise découvre comme tout le monde les révélations de WikiLeaks. Tout en affirmant n’accuser personne, il fait remarquer tout de même qu’il avait été poussé à la démission et que l’opération avait pris 58 jours. La réaction des personnes incriminées seront pour lui une indication.

 
Vital KAMERHE, ancien président de l'Assemblée nationale congolaise

Commenter cet article