Politique : Le PPRD en congrès.

Publié le par nsango04.over-blog.com

RDC-Elections : le PPRD en congrès réitère sa confiance à Joseph Kabila

 

 

 – De gauche à droite bout à bout, Evariste Boshab, secrétaire général du PPRD et Emile Bongeli, cadre du PPRD, lors du 2ème congrès de leur parti politique le 19/08/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo De gauche à droite bout à bout, Evariste Boshab, secrétaire général du PPRD et Emile Bongeli, cadre du PPRD, lors du 2ème congrès de leur parti politique le 19/08/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

 

Plus de 2 500 congressistes venus de toutes les provinces de la RDC prennent part au 2e congrès du PPRD, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, ouvert vendredi 19 août 2011 au stade des Martyrs de Kinshasa. Dans son mot d’ouverture, Evariste Boshab, le secrétaire général du parti présidentiel a réitéré le soutien du PPRD à la candidature de Joseph Kabila pour la présidentielle de novembre 2011. Le PPRD se met donc en ordre de bataille pour les prochaines joutes électorales.

Des milliers des militants de ce parti ont été au rendez-vous dès le matin pour assister à l’ouverture des assises.

Joseph Kabila sera l’«unique candidat» à la présidentielle du 28 novembre 2011.

C’est ce qu’a souligné Evariste Boshab, le secrétaire général du PPRD qui a invité les militants et sympathisants du parti présidentiel à se préparer en conséquence. Et des stratégies pour assurer la victoire de Joseph Kabila vont devoir être planifiées au cours des travaux, a indiqué le président de la Chambre basse.

Pour les législatives prévues à la même date que la présidentielle, le secrétaire général du PPRD a demandé aux particpants d’aligner dans tous les territoires «des candidats de taille» en vue de donner à l’autorité morale de leur plate-forme politique dont ils sont sûrs de la victoire, une majorité confortable au futur parlement.

Udemo: pas d’accord préélectoral

Pour sa part, l’Udemo a organisé ce même jour à Kinshasa une journée politique dénommée «Convention politique Udemo 2011».

Dans sa déclaration, le président de ce parti de la coalition gouvernementale, Mobutu Gyala, a laissé entendre que l’Udemo refuse de signer un accord préélectoral. « L’Udemo entend ainsi militer pour une furure majorité cohérente et responsable », a-t-il dit. Néanmoins, les militants de l’Udemo ont eux aussi plébiscité Joseph François Mobutu Nzanga candidat à la présidentielle de novembre 2011. En 2006, l’Udemo a conclu une alliance avec le Parti lumumbiste unifié (Palu) et l’alliance de la majorité présidentielle (AMP). Cette coalition a permis à Joseph Kabila de remporter la présidentielle au second tour et de se conforter une majorité à l’Assemblée nationale.

 

Radio Okapi.

Commenter cet article