Politique : Le Gouverneur de la province de Bandundu déchu de ses fonctions.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 
 

 – Ville de Bandundu, chef-lieu de la province du même nom en RDC 

 Ville de Bandundu, chef-lieu de la province du même nom en RDC

 

L’assemblée provinciale du Bandundu a déchu, ce vendredi 11 mars, le gouverneur de province, Richard Ndambu. Par conséquent, tout le gouvernement provincial tombe. Cette déchéance a été prononcée à l’issue du vote d’une motion de défiance initiée par le député Mwemba Valère de la Convention pour la République et la démocratie (CRD), un parti membre de l’Alliance pour la majorité présidentielle (AMP).

 

Sur les 75 votants de 84 députés que compte l’assemblée provinciale de Bandundu, 43 ont voté pour départ du gouverneur de province et 29 voix contre. Les résultats du vote signalent également une abstention et deux bulletins nuls.

 

Les députés provinciaux reprochent au gouverneur Ndambu plusieurs faits:

  • détournement des indemnités de sortie des membres de cabinet du gouvernement provincial de la transition (1+4),
  • non paiement des ministres provinciaux en fonction, pendant huit mois,
  • détournement de plusieurs millions de francs congolais issus de l’impôt personnel minimum perçu en province sans quittance et des retenus sur salaires dans le cadre de l’opération Konzo de Kahemba.

Une tension a été observée dans la ville avant la tenue de la plénière qui devrait examiner cette motion de défiance. Les éléments de la police ainsi que de services de sécurité ont été déployés à travers la ville.

Malgré ce déploiement, une foule nombreuse s’est déplacée vers le siège de l’assemblée provinciale pour se rendre compte du déroulement de la plénière et des résultats issus des urnes.

Apres la proclamation de ces résultats par le président de cette assemblée, Boniface Ntwa, plusieurs petits groupes se sont formés pour partager cet événement. Et des cris de joie ont été entendus dans la ville de Bandundu.

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article