Justice : Affaire du jet privé bloqué à Goma. Le PGR Kabange Numbi s'exprime.

Publié le par nsango04.over-blog.com

 
 
 – Un avion jet immatriculé N886 DT stationné à l'aéroport de Goma, cloué au sol par le gouvernement de la RDC qui le soupçonné de trafic illicite des minerais. Un avion jet immatriculé N886 DT stationné à l’aéroport de Goma, cloué au sol par le gouvernement de la RDC qui le soupçonné de trafic illicite des minerais.

 

 

Le procureur général de la République a entendu toutes les personnes qui étaient à bord du jet privé immatriculé aux Etats-Unis et qui avait atterri sans autorisation le 3 février à Goma, au Nord-Kivu ainsi que tous ceux qui ont collaboré avec elles. Il l’a affirmé lui-même dans une interview à Radio Okapi, précisant que ces personnes sont accusées de plusieurs infractions aux lois du pays dont le trafic illicite des minerais.  Il s’agit de cinq personnes sur les sept impliquées dans cette affaire. Mais le PGR Flory Kabange Numbi n’a pas voulu, à cet stade d’enquête, révéler les identités de ces personnes.

 

Il s’est contenté de dire que ces dernières appartiennent à plusieurs nationalités, notamment américaine et nigériane.

«Je signale que nous les poursuivons pour achat illégal des substances minérales, détention illégale des substances minérales, recel des substances minérales, transport illicite des substances minérales, tentative d’exportation frauduleuse des substances minérales ainsi que pour blanchiment des capitaux,» a expliqué le PGR.

«Toutes ces personnes ont été passées sous mandat d’arrêt provisoire après avoir été entendus sur procès verbal à Goma,» a-t-il encore laissé entendre avant d’ajouter que toutes ces personnes se trouvent depuis mardi à Kinshasa à la prison de Makala.

 

Le PGR Kabange Numbi a également confirmé le transfert à Kinshasa, le même mardi. du jet en question cloué au sol à l’aéroport international de N’Djili.

 

Par ailleurs, le procureur général de la République s’est également exprimé par rapport au dossier de l’ancien ministre du Développement rural, Philippe Undji, révoqué du gouvernement et placé entre les mains de la justice.

Selon le haut magistrat, cet ancien membre du gouvernement est  actuellement placé à garde à vue pour 48 heures avant d’être transféré devant un magistrat qui devra le juger.

 

La détention de Philippe Undji intervient quelques heures après avoir été entendu par les inspecteurs judiciaires pour malversation financière.

 

 

Commenter cet article